À Propos

Présentation des membres de la famille Sangliers d’la Lièvre

Luc-André Faubert       

 

Luc-André est une personne qui adore la nature.  Enfant, il suivait son père et son grand-père à la pêche et à la chasse sur le terrain familial.  Il a continué à adorer ces activités tout au long de sa vie et il a ensuite transmis cette passion pour la nature à sa conjointe Natalie et ses enfants, Sébastien et Amélie.

 

Sa vie professionnelle l’a conduite chez Hydro-Québec depuis 1989.  Il a occupé plusieurs postes dont releveur de compteurs, agent releveur, agent principal et agent aux plaintes.  De plus, il était très impliqué dans son syndicat et a occupé pendant plusieurs années le poste de vice-président de la section locale 2000, région Laurentides et par la suite Président provincial.  Il a eu l’occasion de voyager partout dans la province et de rencontrer des gens exceptionnels.

 

Luc-André prendra sa retraite au mois de juin 2021.

 

Natalie Charlebois  

 

Natalie adore également la nature.  Elle a grandi sur les pentes de ski et est toujours émerveillée par la beauté et la force de ce qu’il l’entoure.  Issue d’un milieu plutôt citadin, elle a apprivoisé le camping et les voyages de pêche rustiques par le biais de son conjoint, mais aussi pour vivre avec sa petite famille des expériences encore inconnues.

La vie professionnelle de Natalie s’est naturellement orientée vers l’enseignement.  Depuis août 2000, elle travaille à l’école Buckingham Elementary comme enseignante de français langue seconde.  Au cours de sa carrière, elle a profité de 2 congés sabbatiques et s’est découvert un besoin de retourner vers la nature.  Aujourd’hui, elle travaille à la Maison de la famille Vallée-de-la-Lièvre comme directrice-adjointe.

 

La famille et la communauté avoisinante

 

Depuis 2017, nous sommes propriétaires du terrain sur lequel Luc-André a tant pêché et chassé étant jeune.  Nous y sommes allés à plusieurs reprises afin de nettoyer les sentiers et profiter de magnifiques journées sur la rivière du Lièvre.  Luc-André a recommencé à chasser après plusieurs années.

Le terrain est boisé et montagneux dans la municipalité de Val-des-Monts, au 886 chemin des Rapides, juste au nord de L’Ange-Gardien sur le côté ouest de la rivière du Lièvre.  Il est approximativement 53 acres situé en bordure de la rivière, essentiellement une terre de chasse, et il a été transmis de père en fils depuis 5 générations.

Les voisins fermiers, les familles Thompson et Londsdale, connaissent la nôtre de plusieurs façons et depuis plusieurs années.  En premier, par l’entremise de la famille de Gérard et André Faubert, grand-père et père respectivement.  En deuxième par l’école Buckingham Elementary où tous les enfants ont été éduqués et ont suivi les cours de Natalie.  Finalement, par le biais du hockey mineur quand Sébastien et Amélie, les enfants des propriétaires, ont croisé leurs enfants soit dans la même équipe de hockey ou soit par l’arbitrage ou les deux en même temps.

Tous ces petits morceaux d’histoire font désormais partie de nos racines.

 

Engagement social

De par les expériences partagées de la famille, nous avons constaté qu’il y a une demande grandissante pour les services de répit offerts aux familles vivant avec des enfants ayant des troubles de développement, tels que :

  • le TSA (trouble du spectre autistique)
  • le TED (trouble envahissant du développement)
  • DI (déficience intellectuelle)
  • le TDA-H (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité)

Dès que nos installations le permettront, nous accueillerons les familles dans un environnement adapté aux besoins spécifiques de chaque enfant et planifierons des activités permettant aux parents de prendre du repos.  Le service de répit sera supporté par du personnel qualifié.

Bien sûr, tout le monde sera bienvenu!

Engagement environnemental et partenariats

Nous avons établi plusieurs partenariats locaux, dont avec les 3R situés sur la rue Notre-Dame dans le secteur Gatineau.   Deux à trois fois par semaine, nous ramassons des fruits, légumes, pains et autres aliments jugés périmés pour la consommation humaine mais parfaitement adaptés aux sangliers.  Au lieu de se retrouver dans les sites d’enfouissement, une partie de cette nourriture alimente nos sangliers.

Ce partenariat a un triple avantage : 

  1. Cela contribue positivement à la gestion des déchets;
  2. Cela diminue les coûts qui y sont associés;
  3. Cela diminue nos coûts de production.

Mais plus important encore, cela diminue le gaspillage alimentaire.

De plus, parmi tous les aliments donnés se retrouvent de matières recyclables telles qu’emballage en carton et pots de plastiques que nous récupérons, réutilisons et recyclons.

trouver nos produits?

Nous avons des points de vente variés!

Marché Serge Perrier - Saint-André-Avellin, Québec

Produits Frais Maison - Notre-Dame-de-la-Salette